mon-veterinaire-de-garde.fr est un service de renseignements téléphoniques. Il est indépendant des sociétés du secteur vétérinaire.
Un vétérinaire disponible 24h/24

Ma poule est malade

Ma poule est malade
4.7 / 5 - 3 votes

poule malade

Tout ce qu'il faut savoir lorsque votre poule est malade...

Quelle chance d’avoir une poule pondeuse chez vous ! Malheureusement ces derniers temps, son comportement vous inquiète. Sachez que, comme les humains, les poules pondeuses peuvent tomber malades. Nous savons que nos gallinacés sont le plus souvent robustes face à la maladie mais il arrive que nous soyons confronté à une urgence vétérinaire pouvant engager le pronostic vital de notre "cocotte".

Il est possible que votre poule ait contractée un virus si elle a l’air fatiguée, qu’elle est apathique, qu’elle ne mange pas ou qu’elle reste prostrée toute la journée. Le virus est la principale pathologie vétérinaire de la poule malade. Soyez d'autant plus vigilant si vous élevez plusieurs poules et poulets. Souvenez-vous du traumatisme des récents abattages massifs dus à la grippe aviaire ( H5N1, H1N1... )

Si son état ne s’améliore pas au bout de plusieurs jours, nous vous recommandons de l’emmener chez le vétérinaire afin de faire un examen complet. Il pourra l’examiner et lui faire passer des tests afin de déterminer ce qui pose problème.

Ma poule ne pond plus et se comporte bizarrement

Vous avez l’habitude de manger les œufs de votre poule régulièrement, mais cela fait plusieurs jours que votre poule n'a rien pondu ? ?

Bien que le rythme de ponte des poules dépende des saisons, une poule en bonne santé ne reste pas très longtemps sans pondre. Toutefois, si votre poule est âgée, il est possible qu’elle ponde de moins en moins et parfois même plus du tout.
Une poule malade, ou qui souffre de carences alimentaires, n'a plus l’énergie nécessaire à la production d'œufs. D'autre part, le stress est un facteur important qui peut faire varier grandement le rythme de ponte de votre poule.

Votre poule ne pond plus et se comporte bizarrement ? Elle est particulièrement agressive ou peureuse ? Vérifiez alors que le poulailler est correctement isolé du froid et de l’humidité. Les poules ont besoin de confort pour se sentir bien et vous gratifier d'œufs.

Symptômes des maladies courantes chez les poules. Urgence vétérinaire ?

L’arrêt de production d’œufs chez les poules peut être le symptôme d’une maladie. En étant attentif, vous pourrez identifier une poule malade car elle présentera un certain nombre de symptômes.

poule malade

Ma poule semble malade

Les fientes de ces animaux, par exemple, peuvent vous donner des indications sur leur état de santé. Si votre poule produit des fientes liquides, blanches ou sanguinolentes pendant plusieurs jours, elle pourrait souffrir d’un problème d’ordre digestif. Si votre poule reste dans le poulailler, qu’elle ne bouge aussi souvent qu'auparavant, cela peut aussi être un signe de maladie.

Parfois une poule malade présentent des signes de mauvais équilibre ou de paralysie d’un ou de plusieurs membres. Aussi, de nombreux virus auxquelles les poules sont sujettes vont avoir pour effet de leur faire couler le bec ou les yeux, pouvant ainsi les empêcher de voir ou de s’alimenter correctement.

Une fois que vous avez identifié les symptômes de votre poule, il est conseillé de l’isoler du reste du groupe. En effet, de nombreuses maladies qui touchent les volailles sont très contagieuses.
Emmenez-la ensuite chez votre vétérinaire pour qu’il puisse l’examiner et lui prescrire un traitement adapté. Rappelez-vous également que la bonne santé de vos animaux tient souvent à l’hygiène de leur environnement.

Maladies d’origines virales et bactériennes les plus répandues chez les poules:

Les poules sont sujettes à plusieurs pathologies, pouvant les rendre très malades. Chez les oiseaux, les maladies se propagent à une vitesse foudroyante. Un gallinacé infecté doit être isolé au plus vite, au risque de contaminer et de terrasser tout un cheptel. Nous vous présentons ici, les principales maladies chez la poule, leur symptômes et traitement.

La Maladie de Newcastle : D’origine virale, la maladie de Newcastle est aussi connue sous le nom de la peste aviaire. Souvent confondue avec la grippe

Les parasites internes et externes chez les volailles

Les différents types de parasites chez les volailes

aviaire, cette affection foudroyante se manifeste par une perte d’appétit brutale, des troubles respiratoires et nerveux (paralysie, torsion..) et une forte fièvre. Les spécimens atteints peuvent également présenter des soucis d’ordre digestif comme une diarrhée verte. Malheureusement aucuns traitements n’est disponible à ce jour. Une fois contractée, l’issue de cette maladie est bien souvent fatale pour le poulet. Mais des vaccins existent et la plupart des poussins et poules commercialisées par les professionnels sont vaccinés.

La Maladie de Marek : Aussi redoutable que la maladie de Newcastle, la maladie de Marek prend la forme de tumeurs lymphoïdes chez les volailles. Hautement contagieuse, elle touche les volailles de tout âge. Souvent, les tumeurs entraient la paralysie d’un membre tel que la patte ou l’aile, voir les deux. Surtout chez les jeunes spécimens. Les tumeurs peuvent également se manifester sur l’appareil digestif de la poule. Ou encore entraîner une déformation des pupilles et éventuellement une cécité totale ou partielle. Un vaccin existe mais il n’est pas toujours efficace chez toutes les volailles.

Le Coryza : D’origine bactérienne, cette maladie respiratoire est fréquente et s’apparente à un rhume. Attention, comme le rhume chez les hommes, le Coryza est très contagieux et se propage rapidement dans un cheptel. D’où l’importance d’isoler votre poule malade du groupe. On reconnaît aisément une volaille atteinte du Coryza. Souvent, celle-ci présente des symptômes tels qu’un écoulement nasal, une respiration forte et des yeux gonflés ou fermés. Il se peut que votre poulette est tout simplement attrapé froid. Assurez vous que le poulailler soit bien isolés par temps humides et en hiver. Pour la soigner, le vétérinaire administrera un antibiotique. Il faudra ensuite surveiller votre poule, et la placer en intérieur, bien au chaud, dans un environnement sec.

Les parasites internes et externes chez les volailles :

La Coccidiose : La coccidiose est une maladie intestinale d’origine parasitaire. En général cette maladie est la résultante d’un poulailler mal entretenu et non hygiénique. Effectivement les coccidies sont des petits parasites microscopiques. Une fois ingérés par vos gallinacés, ces parasites se logent dans leur système intestinal et captent tous les éléments nutritifs.

Maladies virales et bactériennes de la poule

Les maladies les plus répandues chez les poules

En conséquence, les poules et poulets atteints présentent un abattement généralisé, une perte d’appétit et des diarrhées. A cause d’un épuisement général, les volailles dépérissent et finissent par mourrir si elles ne sont pas traitées.

En guise de traitement le vétérinaire administre un antibiotique. Concernant la prévention, il est recommandé de bien entretenir l’espace de vie de vos poules, en changeant la litière régulièrement et en nettoyant. Les vermifuges sont efficaces pour se prémunir de la coccidiose.

Les poux : Si les poux ne sont pas une maladie en tant que telle, ils peuvent rendre vos poules malades ! Avant toute chose, précisons que ces parasites ne sont pas transmissibles à l’homme. Si les poux noirs causent une gêne chez vos volailles, les poux rouges, eux, se nourrissent du sang de celle-ci. Ce qui à terme, finit par affaiblir vos cocottes de façon conséquente.

Donc pensez à inspecter le plumage de vos volailles régulièrement, en soufflant dessus pour inspecter la base des plumes.

En cas de contamination, appliquez le traitement prescrit par votre vétérinaire sur toutes vos poules, poulets et coqs. Nettoyez entièrement le poulailler, retirez la litière usagée et appliquez une couche de désinfectant avant de recouvrir de litière propre.

Veillez à conserver votre basse-cour propre tout au long de l’année afin d’éviter les parasites de ce genre.

La gale des pattes : Chez les volatiles, la gale est causée par contamination avec des acariens. Evidement, la gale des pattes n’est pas transmissibles à l’homme.

Les signes caractéristiques de la gale des pattes sont un décollement des écailles et la formation de croute. En tombant les croutes entrainent une déformation des pattes, ce qui peut à terme, conduire à de graves lésions et douleurs.

Pour traiter la gale, vous devez administrer des bains de pieds au synthol pour votre poule. Ensuite, il faut appliquer la poudre antiparasite précuite par votre vétérinaire. Pour cela, vous devez maintenir la poule à l’envers pour vous assurer que la poudre pénètre dans les écailles des pattes. Après application de la poudre, il est conseillé de masser les pattes avec de la pommade grasse pour favoriser l’asphyxie des parasites.

Zoom sur la grippe aviaire chez les poules pondeuses :

Evidement, personne n’a pu passer à côté de la grippe aviaire et de la vague de panique qu’à pu susciter cette maladie. La grippe aviaire, autrement appelé le

la grippe aviaire chez les poules pondeuses

Les poules sont susceptibles d'être touchées à la grippe

virus H5N1, est une maladie semblable à la grippe. Tous les oiseaux sont susceptibles d’être touchés, y compris vos chères poulettes.

La contamination entre volatile se fait par les fientes. Pour les poules, cette maladie conduit à la mort. Mais rassurez-vous la transmission à l’homme ne se fait pas aisément.

Une fois contaminées, les poules développent des problèmes respiratoires. Un affaiblissement général et l’arrêt de la ponte vient confirmer la contraction du virus. Les premiers symptômes se déclenchent entre 3 à 5 jours après la contamination.

Si l’une de vos volailles présente ces symptôme, vous devez tout de suite l’isoler. Portez des gants si vous devez la manipuler directement et pensez  bien vous laver les mains. Contactez un vétérinaire en urgence.

Surtout, signalez tout cas suspects. Particulièrement si certaines de vos poules sont mortes subitement. Contactez de toute urgence un vétérinaire et bloquez l’accès de votre poulailler à votre entourage ainsi qu’à vos animaux.

Si vous êtes dans une région à risques , maintenez vos poules dans un endroits clos afin de limiter le contact avec d’autres oiseaux.

 

Nous sommes un service de renseignements téléphoniques

Nos conseillers vous fournissent les coordonnées des vétérinaires de garde près de chez vous 7j/7 et 24h/24.

Nos opérateurs s'appuient sur une base de données qui référence les professionnels de la santé animale. Les informations que nous vous transmettons sont régulièrement mises à jour.

service de renseignements téléphoniques

Contactez nous