mon-veterinaire-de-garde.fr est un service de renseignements téléphoniques. Il est indépendant des sociétés du secteur vétérinaire.
Un vétérinaire disponible 24h/24

MALADIES COURANTES CHEZ LES NAC

Contactez un vétérinaire pour votre NAC

Appelez le 118 900 vétérinaire de garde disponible maintenant

service de renseignements téléphoniques vétérinaires

LES PATHOLOGIES NAC

Mon chinchilla est constipé
4.5 / 5 - votes

Les nouveaux animaux de compagnie sont de plus en plus répandus en France. On regroupe sous le nom de « NAC » les animaux tels que les rongeurs, les reptiles, les oiseaux etc. Autrement dit, la plupart des animaux domestiques qui ne sont ni un chien ou un chat. Avec l’apparition de ces nouveaux animaux domestiques, les vétérinaires ont du adapter leurs soins. Aujourd’hui, les maladies les plus communes chez les NACs sont bien connues des cliniques vétérinaires.

chinchilla constipé

Mon chinchilla est constipé

Votre chinchilla ne va plus à la selle ? Il essaye de faire ses besoins…

serpent ne mange plus

Mon serpent ne veut plus manger

Vous devez réagir si votre serpent ne mange plus depuis longtemps.

poule malade

Ma Poule est malade. Urgence vétérinaire

Tout ce qu’il faut savoir lorsque votre poule est malade…

lézard ne bouge plus

Mon lézard ne bouge plus

Que faire si mon lézard ne bouge plus ? Voici quelques points à vérifier avant…

tortue ne mange plus

Ma tortue ne mange plus

Votre tortue ne s’alimente plus et vous êtes désemparé face à cette anorexie… Votre tortue…

perte de poils de la mygale

Ma mygale perd ses poils

Que faire si votre mygale perd ses poils ?

perroquet arrache ses plumes

Mon perroquet s’arrache les plumes

Vous avez remarqué que votre perruche ou votre perroquet arrache ses plumes ou les perd ?

serpent ne mue pas

Mon serpent ne mue pas

Quelle attitude adopter lorsqu’un serpent ne mue pas ?

furet tousse

Mon furet tousse

Le furet est nouvel animal de compagnie (NAC) dont les voies respiratoires sont fragiles. Il…

lapin ne mange plus

Mon lapin ne s’alimente plus

L’arrêt de l’alimentation chez un lapin est un symptôme à ne pas prendre à la…

Lapin : des problèmes dentaires fréquents

Animal domestique Nac, le lapin de compagnie est fragile. Il est commun que les lapins soient atteints par une malocclusion dentaire. La malocclusion dentaire peut avoir plusieurs causes. Certaines espèces de lapins, comme les lapins béliers nains sont particulièrement touchées par ce type de problème dentaire.

La particularité du lapin est que ses dents poussent continuellement. Pour lutter contre ce phénomène naturel, le lapin doit user ses dents en rongeant des aliments (foins, herbes etc.). Sans quoi, la dentition du lapin sera trop longue et finira par le gêner. Trop longues, les dents du lapin peuvent lui provoquer des abcès dentaires.

Les pathologies du lapin

Nourrir son lapin régulièrement

Votre animal de compagnie atteint de malocclusion dentaire ne s’alimentera plus à cause de la douleur. Pour la bonne santé de vos lapins, faites contrôler leur dents régulièrement par un vétérinaire spécialiste de la dentisterie du lapin. Si votre lapin ne s’alimente plus, il est vivement conseillé de consulter un vétérinaire rapidement. La seule technique préventive de ce types de maladies est l’alimentation. Le lapin est un animal qui a besoin de manger régulièrement des légumes et fruits riches en fibres pour permettre une bonne usure de sa dentition. Pour prévenir l’apparition d’abcès dentaires chez le lapin, veillez à lui apportez des aliments adaptés dans sa cage. Comme nous l’avons dit plus haut, les lapins, à contrario du chat, ont besoin d’une alimentation riche en fruits. Le foins, les herbes et les fanes de légumes sont parfait pout l’équilibre et la bonne santé dentaire de votre lapin.

Notez bien que comme le lapin, le chinchilla et le cobaye sont sujets aux problèmes dentaires. Notamment aux malocclusion et aux abcès. Chez ces « nac », les causes des problèmes dentaires sont les même que chez les lapins.

Les maladies des lapins d’élevage les plus répandues sont la myxomatose et le RHD. Pour lutter contre ces virus mortels transmis par l’intermédiaire d’insectes piqueurs ou par d’autres lapins d’élevage concernés (RHD) la vaccination préventive est possible. Ainsi le lapin vacciné de façon préventive vivra une vie paisible.

Furets : pathologies respiratoires et occlusions intestinales

Les furets sont des animaux curieux. Mais leur curiosité peut leur valoir quelques petits soucis de santé ! De ce fait, leur nombreuses explorations peuvent conduire à la contraction de pathologies respiratoires. Les maladies respiratoires chez les furets sont fréquentes. Dans le cas d’une atteinte des voies respiratoires fragiles du furet, votre animal pourra présenter plusieurs types de symptômes :

  • Toux
  • Éternuements
  • Détresse respiratoire
  • Fièvre
  • Nez qui coule

Les pathologies du furet

Votre furet qui tousse est un signe d'alerte

Ces symptômes doivent vous alerter. Si votre furet tousse fréquemment et qu’il à l’air abattu, consultez un vétérinaire de toute urgence ! Il pourrait avoir contracté une rhinite, la grippe ou encore une infection d’origine bactérienne ! La grippe et la rhinite peuvent aussi provoquer un écoulement au niveaux des yeux du furet.
Pire encore, votre animal nac est sujet à la maladie de carré. Cette pathologie est dangereuse et conduit souvent à la mort des furets. Elle peut être évitée par la vaccination du furet. La vaccination du furet le protège de la meilleure façon contre la maladie de carré. Aucun traitement n’est disponible à ce jour pour contrer ce type de pathologie.

L’occlusion intestinale est fréquente chez le furet. Cet animal à tendance à explorer son environnement avec sa bouche. Il avale tout ce qu’il trouve sur son passage. Si votre furet présente des problèmes digestifs, qu’il ne mange plus ou qu’il vomit, il a probablement ingéré un corps étranger. L’occlusion intestinale est une urgence vétérinaire ! Il faut absolument l’emmener au sein d’une clinique vétérinaire. Ainsi, le corps médical pourra pratiquer les soins nécessaires à la guérison de votre animal.

Maladies parasitaires chez le serpent

Les pathologies chez le serpent

Votre serpent est contaminé par un parasite

Les reptiles et serpents en captivités sont sujets aux maladies parasitaires. Ces problèmes de santé sont généralement liés à leur condition de vie. Deux types de parasites peuvent contaminer les serpents : les parasites externes et les parasites internes. Les parasites externes sont faciles à identifier. On les reconnait car ils forment de petits points noirs sur les écailles du serpent. En général la contamination de votre reptile par un parasite externe se fait lors de l’introduction d’une proie elle-même infectée dans le terrarium.

Si votre serpent souffre de problèmes digestifs, qu’il ne s’alimente plus, il est probablement infesté par un parasite interne, comme un ver. Plusieurs types de vers peuvent contaminer votre serpent. Les vers sont à l’origine de nombreux inconforts pour le reptile. Il est important de consulter un vétérinaire NAC afin de déterminer par quel type de vers est infesté le serpent. Sans cela, le traitement ne sera pas adapté. Attention renseignez-vous avant d’emmener votre serpent chez le véto. Toutes les cliniques vétérinaires ne sont pas spécialisées dans les reptiles !

Contactez un vétérinaire au téléphone

Notre base de donnée spécialisée dans la santé animale est régulièrement mise à jour par notre équipe.

Nous vous fournissons les coordonnées d'un professionnel disponible 24h/24 et proche de chez vous.

Appelez le 118 900 Vétérinaire de garde disponible maintenant

Faire une demande gratuite par mail

Effectuez une demande d'information gratuite et obtenez les coordonnées de la structure adéquate par courriel.

ÉCRIVEZ NOUS

Attention : Nous donnons la priorité à la gestion de nos appels téléphoniques entrants.
Nos conseillers vous répondent en fonction de leur disponibilité. ( Délai moyen de réponse : 30 à 60 min )

Le Hamster et son système digestif fragile

Pathologies chez le hamster

Le hamster a l'estomac fragile

Petit animal qui appartient à la famille des rongeurs, le hamster est particulièrement fragile ! Il peut, au cours de sa courte vie, contracter de nombreuses maladies. Les pathologies les plus fréquentes chez le hamster sont les maladies de l’appareil digestif.

Très sensible au stress et à tout changement d’alimentation, cette petite boule de poils est souvent sujette aux diarrhées. Si votre rongeur a le derrière mouillé, il faut d’urgence consulter un vétérinaire. La diarrhée est une maladie très grave chez les rongeurs. Elle peut emporter la vie de votre hamster en mois de 48h ! Chez le chinchilla, les problèmes intestinaux sont aussi fréquents et graves. Tout comme le hamster, la vie du chinchilla peut être emporté par la diarrhée en moins de 48h.

Une autre maladie fréquente chez le hamster est la contraction de trichobézoards. Les trichobézoards sont des boules de poils qui viennent se loger dans l’estomac ou les intestins de votre rongeur. Ces amas de poils bloquent le transit intestinal du hamster, causant ainsi anorexie, constipation et amaigrissement.

Pour éviter les maladies du hamster, il est important de surveiller l’hygiène de sa cage. Pensez à bien nettoyer de fond en comble la cage de votre petit rongeur, de façon régulière. La litière devra être changée toutes les semaines. Une cage propre limite l’apparition des pathologies, et notamment des abcès et autres infections, courants chez le hamster.

Maladies cardiaques du cochon d’Inde

Les maladies cardiaques du cochon d'Inde

Détecter les symptômes chez le cochon d'Inde

Le Cobaye est un rongeur particulièrement sujet aux crises cardiaques. Nombreux sont les propriétaires de cochon d’Inde étonnés par la mort subite de celui-ci.
On retrouve principalement chez le cobaye des pathologies cardiaques de type : cardiomyopathies et épanchements péricardiques.

Le diagnostic d’une maladie cardiaque chez les cochons d’Inde n’est pas évident. Le vétérinaire dispose de plusieurs méthodes pour l’aider dans son auscultation, comme l’échocardiographie ou l’électrocardiographie. Pour la consultation de votre cobaye en détresse cardiaque, pensez aux cliniques vétérinaires. Les cliniques disposent de plus d’équipements médicaux pour soigner vos animaux.

Si votre cochon d’Inde présente des symptômes tels qu’une respiration difficile et/ou une respiration rapide, ces signes doivent vous alarmer.

Coccidiose des poules

Encore une maladie causée par un parasite. Transmise par l’intermédiaire des coccidies, cette pathologie intestinale est très fréquente chez les poules.

les pathologies de la poule

Pathologie intestinale chez la poule

La maladie déclenche une série de symptômes très violent chez la poule. Le signe le plus flagrant est sans doute la diarrhée. Dans certains cas, du sang est présent dans les selles de vos gallinacés. La perte d’appétit et l’anémie chronique vont de pairs avec la coccidiose des poules.
Les parasites sont à la base ingérés par les poules. Ils se logent ensuite dans le système intestinal et affaiblissent la poule en captant les éléments nutritifs de sa nourriture.

Si votre poule ne reçoit pas de traitement adapté, elle peut mourrir du coccidiose. Votre vétérinaire préconisera le vermifuge en mesure préventive. Pour traiter la maladie déjà installée, les antibiotiques seront nécessaires pour sauver votre poule.

Contre les pathologie fréquentes chez la poule, une solution efficace est la vaccination. Il existe des vaccins pour plusieurs maladies. Ainsi la vaccination contre la maladie de Marek, la coccidiose ou la maladie de Newcastle est vivement recommandée. Vous pouvez facilement obtenir des information sur la vaccination des poules au sein des cliniques vétérinaires de votre ville.

Syndrome du nez qui coule chez la tortue

L’infection des voies respiratoires de la tortue

Traiter les pathologies de votre tortue

La santé des tortues est fragile. L’infection des voies respiratoires de la tortue est courante. Elle affecte le système respiratoire du reptile et a tendance à revenir malgré les traitements. Une fois l’infection contractée, la tortue devient porteuse. L’animal infecté peut alors contaminer vos autres tortues.

Le RNS (syndrome du nez qui coule) doit impérativement être traité. Sans cela, votre tortue atteinte de cette maladie risque de développer une pneumonie chronique grave. Une fois la pneumonie en place, il sera difficile de la guérir. Concernant le traitement, votre vétérinaire vous proposera une injection d’antibiotique. Sans traitement adéquat et prise en charge rapide par un vétérinaire spécialiste des animaux nac, la tortue finira par mourrir. Chez les tortues, la vaccination n’est pas encore une pratique courante. A vrai dire, il n’existe pas à ce jour, de vaccin pour les tortues ! Voilà pourquoi, vous devez bien prendre soin de vos reptiles. Mais rien ne vous empêche de faire une visite annuelle chez un vétérinaire pour vérifier l’état de santé de votre tortue.

service de renseignements téléphoniques

Contactez nous

Accessible 24h/24, 7j/7

Service accessible en permanence

Pertinence des informations

Base de données régulièrement
mise à jour et testée.

Simple & Rapide

Conseillers formés à
l'utilisation de notre base de données