mon-veterinaire-de-garde.fr est un service de renseignements téléphoniques. Il est indépendant des sociétés du secteur vétérinaire.
Un vétérinaire disponible 24h/24

Maladies infectieuses du chat

Maladies infectieuses du chat
4.5 / 5 - 2 votes

examen vétérinaire du chat

Tout savoir sur les maladies infectieuses du chat

Les maladies infectieuses du chat peuvent avoir des conséquences dramatiques, et entraîner la mort. Ce n’est pas parce que votre matou a un comportement tout à fait normal qu’il ne souffre pas d’une des maladies infectieuses du chat. Il est parfois difficile de repérer les premiers signes d’une contamination. Donc, la nécessité de surveiller et faire régulièrement examiner votre chat par un vétérinaire est bien réelle.

traiter les maladies infectieuses du chat en urgence

Lorsque l’état général menace le pronostic vital : traumatisme, accident, intoxication, maladie survenue brutalement ou maladie chronique qui s’aggrave rapidement, vous aurez toujours la possibilité de consulter un vétérinaire de garde. En effet, les animaux sont souvent exposés malgré eux à de nombreux produits toxiques pour leur santé: animaux contagieux, plantes toxiques, pesticides, médicaments inappropriés, produits ménagers, etc.

Les maladies infectieuses du chat

La calicivirose

C’est par contamination que cette maladie s’attrape. Ce virus, le calicivirus est très contagieux mais n’est pas forcément détectable par son maître. Votre chat peut tout simplement contracter le virus mais ne présenter aucuns symptômes. Néanmoins, il est nécessaire de le traiter. D’autres chats, eux, présenteront de fortes fièvres, des ulcères buccaux ou même des oedèmes de la face et des membres.

Il n’existe malheureusement pas encore de traitement efficace pour cette maladie infectieuse. Seulement des moyens de soulager rapidement la douleur de l’animal existent, notamment le traitement par interféron souvent proposé par les vétérinaires.

Le coryza

maladies infectieuses du chat

Chat atteint du coryza.

Ce virus de la famille des « Herpès virus » infecte le nez, les voies respiratoires et fait apparaitre les premiers signes d’une conjonctivite chez votre chat. Facile à détecter, vous sentirez également que votre chat subit une fatigue permanente et générale, la perte de l’appétit.

Considérée comme l’une des maladies infectieuses du chat les plus dangereuses, elle est mortelle si l’on ne la traite pas le plus rapidement possible.

Le typhus

Le typhus est devenu assez rare de nos jours grâce aux vaccinations. Néanmoins il n’est pas impossible que votre chat soit contaminé. Le typhus du chat est généralement contracté lorsque plusieurs chats vivent en communauté. La prise de sang permet de détecter une éventuelle contamination.

Quoiqu’il en soit, si votre chat devient fiévreux et que des diarrhées et des vomissements le déshydratent fortement, un traitement rapide et efficace doit être mis en place. Un traitement se fera en fonction de l’état avancé de l’animal. Généralement, il consiste à le réhydrater, en une prise de médicaments adaptés et une hospitalisation.

La leucose féline

Considérée comme l’équivalent du SIDA, cette maladie infectieuse ne se transmet pas à l’homme. Il n'y a donc pas d'inquiétude à avoir. En revanche il est important d’agir et de soigner au plus vite son chat.

Ce virus appelé leucémogène félin ou FeLV se déclare plus généralement chez les chats adultes, c’est à dire trois ans et plus. Il est impératif de savoir que lorsque son chat est contaminé, aucun symptôme n'apparaît mais il est extrêmement contagieux. On estime qu’en France 5 à 10% des félins sont séropositifs pour le leucose.

Il se peut que le FeLV soit à l'origine de cancers, de lymphomes, de leucémie ou de cancer du rein. Agissez rapidement en vaccinant votre matou. Efficace à à environ 90%, le vaccin contre la leucose féline est fortement recommandé. Sachez aussi que les vétérinaires utilisent un test de dépistage du virus comme pour d'autres maladies infectieuses du chat.

La chlamydiose féline

maladies infectieuses du chat

La conjonctivite est un symptôme d'une maladie infectieuse du chat.

Si votre chat présente des symptômes comme la conjonctivite, un écoulement anormal de larmes ainsi que les paupières rouges ou gonflées, il est possible que cela soit une chlamydiose. Une toux sèche et des éternuements peuvent aussi prouver l’existence de la maladie infectieuse du chat.

La chlamydiose se transmet par un contact avec un autre chat malade. Mais votre chat peut aussi l’attrape lors d’une promenade.

A savoir : Ce virus peut se transmettre à l’homme, mais le risque est extrêmement faible. Un vaccin existe contre la bactérie de cette maladie. Le plus souvent, il est effectué en même temps contre le coryza et le typhus.

Si votre chat est atteint, le traitement se fera à base d’antibiotiques, de collyres et d’anti-inflammatoires. Très efficace, l’animal peut récupérer très vite son état normal, surtout si le traitement ordonné est effectué au plus vite.

Que faire en cas d’urgence vitale ?

Toutes souffrances ou mal-être généralisé de votre chat devrait être considéré comme une urgence vétérinaire. L'état de votre félin peut être le résultat de la contraction d'une des maladies infectieuses du chat citées ci-dessus.

Pour consulter en urgence, notre service vous transmet le numéro du docteur vétérinaire de garde le plus proche de vous. Nous vous mettrons en relation avec la clinique vétérinaire désignée pour effectuer la garde. La prise en charge de votre chat ou chatte sera immédiate. Les docteurs vétérinaires avec lesquels nous vous mettons en relation sont toujours joignables et disponibles.

Les gestes à accomplir en cas de contamination ou empoisonnement

 

  • Contacter immédiatement un vétérinaire de garde et restez calme. Plus vite le cas sera traité, plus votre chat aura de chance de récupérer rapidement et sans séquelles.
  • Eviter de donner des médicaments que vous avez dans votre trousse à pharmacie. Il ne sont pas toujours adaptés à l’animal. Cela pourrait même aggraver son état. Alors soyez prudent et demandez l’avis du vétérinaire. Lui saura administrer le traitement le plus efficace et adapté.
  • Ne pas provoquer des vomissements car ils pourraient endommager le gosier et la bouche de votre chat. Dans un premier temps encouragez-le plutôt à boire du lait entier ou manger un œuf cru.
  • Vérifier son pelage car s’il y a du poison sur son pelage, le chat pourrait l’avaler lorsqu’il fera sa toilette. Si vous constatez qu’il y a de la poudre ou de la "matière collante", baignez-le dans de l’eau tiède, une dizaine de minutes et rincez-le bien.
  • Mettre son chat dans une pièce aérée si vous constatez un empoisonnement et surtout protégez vous en optant pour des vêtements recouvrants votre corps, gants compris.
  • Essayer d’identifier le poison qu’a ingurgité votre animal. Posez-vous la question « est-ce que le café est toxique pour les chats ? » par exemple.

Nous sommes un service de renseignements téléphoniques

Nos conseillers vous fournissent les coordonnées des vétérinaires de garde près de chez vous 7j/7 et 24h/24.

Nos opérateurs s'appuient sur une base de données qui référence les professionnels de la santé animale. Les informations que nous vous transmettons sont régulièrement mises à jour.

service de renseignements téléphoniques

Contactez nous