mon-veterinaire-de-garde.fr est un service de renseignements téléphoniques. Il est indépendant des sociétés du secteur vétérinaire.
Un vétérinaire disponible 24h/24

Savoir gérer le deuil d’un animal de compagnie

Savoir gérer le deuil d’un animal de compagnie
4.8 / 5 - 5 votes

Gérer le deuil d'un animal

Comprendre comment gérer le deuil de son animal de compagnie


La mort de son animal de compagnie est une épreuve
tragique que l'on doit parvenir à surmonter. Gérer le deuil d'un animal est un processus qui peut-être long et délicat mais il s'agit d'un passage obligé dont on ne peut pas faire l'économie.

Dès l’accueil d’un animal, des liens affectifs se créent inévitablement et ce processus affectif s'amplifie avec les années passées à vivre aux cotés de son animal de compagnie; chien ou chat.

Comment gérer le deuil d'un animal via ses différentes phases ?contacter un centre d'incinération animale après le décès de votre chien

Même si nous ne réagissons pas de la même façon face à la mort, le déroulement du deuil présente certaines phases similaires chez les propriétaires de chiens

et de chats. Gérer le deuil d'un animal domestique passe par 5 phases bien connues des psychiatriques. On parle fréquemment de "processus de deuil".

Il arrive parfois que certaines personnes "restent bloquées" dans une de ces 5 phases. Le blocage peut être plus ou moins long ( voir indéfiniment... ). Il est possible qu'il y ait des régressions D’autres pourront régresser puis repartir.

Les 5 phases par lesquelles passent tous les propriétaires d'un animal décédé

L’abattement et le refus de la mort prochaine de l'animal

Cette première étape suivant le décès de son fidèle compagnon est un choc. Les personnes entrent dans un sentiment de déni et sont totalement

déboussolées. Les personnes et familles refusent d’accepter cette triste réalité. Pour eux la mort du chien ou du chat familial est impossible. Il en va de même lorsque l’on leur apprend que l’animal est dans un état de santé désespéré. Ils sont persuadés que la maladie qui vient d'être diagnostiquée est en aucun cas celle qui affecte leur animal. Ils veulent à tout prix faire passer encore de nouvelles analyses et refusent de voir l'issue finale : la mort de leur animal de compagnie.

La colère suite à la disparition du chien ou du chat

Lorsque le choc émotionnel diminue, les propriétaires canins ou félins se retrouvent alors en colère. Elle peut s’exprimer envers le vétérinaire ou la clinique vétérinaire qui avait la responsabilité de l’animal lors de sa mort. Pour eux, l’équipe vétérinaire n’a pas fait son travail, elle aurait pu le sauver ou faire encore d’avantages d’examens médicaux.

Ils peuvent également en vouloir aux propriétaires dont l’animal est bien portant. Et ils finiront par enfin retourner leur colère. Ils culpabilisent en pensant à tous les moments où ils auraient pu détecter des symptômes. Si la mort de l’animal s’est faite dans des conditions accidentelles, la culpabilité pourra être encore beaucoup plus forte. 

Le marchandage

Parfois, certains « marchandent » avec l’au-delà en faisant des promesses si leur animal est sauvé. Ces personnes se rattrapent à toutes sortes de spiritualités et croyances pensant que cela influera sur la santé de l’animal.

Le chagrin et la dépression

A ce moment, peut intervenir un violent chagrin lié à la mort de leur animal de compagnie. La durée et l’intensité de cette phase sont variables selon les liens que les propriétaires d’animaux de compagnie ont tissé avec eux.

La dépression peut alors se déclarer. C’est un repli sur soi ajouté à des troubles du comportement comme l’insomnie, l’apathie, l’anorexie, etc.

Résignation ou acceptation du décès de l'animal domestique

Lorsque le deuil évolue normalement, tous les symptômes précédents diminuent même si des vagues de chagrins se font encore ressentir. Ils peuvent de nouveau repenser à leur compagnon canin ou félin, revoir les objets avec lesquels il s’amusait, accepter la présence d’autres animaux.

La présence d’animaux de compagnie leur manque. Il est ainsi envisageable d’adopter un nouveau pet chez soi. C’est un signe qu’ils ont accepté la mort de leur animal de compagnie précédent.

Le deuil de l’animal domestique chez l’enfant

comment gérer la mort d'un animal de compagnie par les enfants

Il ne faut jamais négliger la difficulté à accepter la mort de l'animal par un enfant

Gérer le deuil d'un animal de compagnie n'est pas chose évidente pour un adulte, que dire alors pour un enfant ou un adolescent ? La plupart des enfants accepteront la mort de l’animal de la famille avec plus ou moins de phases traumatiques. S’ils sont soutenus, aimés et suffisamment capables de comprendre ce qu’est devenu leur chien ou leur chat, la transition sera beaucoup plus facile.

Seulement, certains enfants pourraient réagir avec violence face à cette perte. Des signes pathologiques se développent chez l’enfant et il est important de les détecter pour les aider à surmonter du mieux possible ce deuil.

Si vous constatez qu’il s’accroche avec insistance à ses proches, qu’il fait des cauchemars récurrents ou se remet à uriner lors de ses nuits, l’aide d’un psychiatre / psychothérapeute est inévitable.

Il en va de même lorsque si vous constatez une baisse de ses résultats scolaires, s’il se tient l’écart des autres ou qu’il manque de concentration.

Adopter un nouvel animal après un deuil ?

remplacer la mort de son chien par un autre animal

adopter un nouvel animal

Gérer le deuil d'un animal de compagnie ne peut naïvement se résoudre à adopter une autre bête. Vouloir adopter un autre chien ne doit pas être une solution “pansement” car vous devez être véritablement prêt à tourner la page. Il faudra alors éviter de comparer votre nouvel animal avec le précédent que vous venez de perdre. N’attendez surtout pas que ce nouveau chien se comporte comme le précédent.

Vous devrez prendre le temps de découvrir et de vous attacher à ce nouvel animal domestique qui entre dans votre vie. Vous êtes la seule personne capable de savoir si, oui ou non, reprendre un animal de compagnie ( chien, chat ou NAC ) est une bonne idée !

Nous sommes un service de renseignements téléphoniques

Nos conseillers vous fournissent les coordonnées des vétérinaires de garde près de chez vous 7j/7 et 24h/24.

Nos opérateurs s'appuient sur une base de données qui référence les professionnels de la santé animale. Les informations que nous vous transmettons sont régulièrement mises à jour.

service de renseignements téléphoniques

Contactez nous