mon-veterinaire-de-garde.fr est un service de renseignements téléphoniques. Il est indépendant des sociétés du secteur vétérinaire.
Un vétérinaire disponible 24h/24

Que faire de la dépouille de son animal de compagnie ?

Que faire de la dépouille de son animal de compagnie ?
4.7 / 5 - 7 votes

Les étapes après le décès de votre animal

Que faire de la dépouille de son animal de compagnie?

Le décès de son chien ou chat ou tout autre animal de compagnie est toujours un moment douloureux à affronter. Malgré l’épreuve de cette perte, vous devez néanmoins effectuer des démarches administratives et envisager la prise en charge de sa dépouille. Il est nécessaire que ces tâches soient accomplies le plus rapidement possible. 

Que faire de la dépouille de son animal domestique ?

prendre en charge la dépouille de votre animal

En France, la législation encadre toutes les possibilités qui se présentent à vous. Tout d’abord la loi française interdit l’abandon ou de dépôt du cadavre d’un animal dans :

  • Les lieux publics
  • Les voies publics
  • Les décharges
  • Les dépôts d’ordures ménagères
  • À la campagne
  • En forêt

Confier la dépouille de son chien au vétérinaire

Il vous est possible de laisser la gestion de la dépouille de votre animal de compagnie à votre vétérinaire. Cela se fait fréquemment lorsque votre chien, chat ou NAC a été euthanasié chez le docteur vétérinaire.

Le véto prendra en charge les démarches administratives pour vous. Vous devez savoir que le vétérinaire prendra attache avec une société de crémation animale pour gérer la dépouille de votre animal domestique. Il vous proposera soit une incinération individuelle soit une incinération collective.

Dans le cas où votre vétérinaire prend en charge l’incinération les prestations d’accompagnement dans le deuil sont réduites au minimum.

Vous devez néanmoins savoir qu’il vous est tout à fait possible de faire appel à une société d’incinération animale.

Choisir une société de crémation animale

incinération de votre chien

crémation individuelle pour votre animal

Comme nous venons de le dire vous pouvez faire appel directement à une société de crémation animale pour gérer la dépouille de votre chien, chat ou NAC ( Nouveaux animaux de compagnie )

Il y a de plus en plus de société de crémation en France désormais. Vous pouvez contactez notre service pour obtenir le centre de crémation animale [appel pop-up] le plus proche de chez vous.

Que ce soit en incinération collective ou incinération individuelle les sociétés dédiées à la crémation animale vous offrent des prestations de service de qualité avec un accompagnement et une empathie qui vous permet de gérer la douleur qui assaille toute la famille suite au départ de votre animal domestique.

Dans le cas d’une incinération individuelle il vous est possible de conserver les cendres de votre félin ou canin si vous le souhaitez.

Retrouvez notre article spécifique qui détaille les différents types d'incinération animale proposés par ces sociétés.

Offrir une sépulture dans un cimetière animalier

Enterrer son animal est une très bonne alternative pour tous les propriétaires ne souhaitants pas  d’une incinération. Après le choc de la perte son animal, les personnes sont souvent affectées. Aussi pouvoir honorer la mémoire de son animal de compagnie auprès de sa tombe peut faciliter le deuil et l’acceptation du décès. Cette solution est aussi nécessaire pour les personnes n’ayant pas de jardin ce qui est de plus en plus le cas dans notre mode de vie urbanisé.

Ces lieux de mémoire dédiés aux animaux sont encore peu connus des propriétaires de chiens et de chats mais de nombreuses communes de France songent à ce type de cimetière. Actuellement, on en dénombre une trentaine, particulièrement situés en Ile-de-France.

enterrer votre animal dans votre jardin

tombe de votre animal de compagnie

Enterrer votre chien ou chat dans votre jardin

Lorsque votre compagnon vous quitte, vous pouvez opter pour une solution classique en l’enterrant dans votre jardin. C’est ici qu’il a grandi, évolué et passé de beaux et agréables moments avec vous.

Cette jolie manière de lui rendre hommage, vous permet aussi de vous recueillir dans l’espace que vous lui aurez organisé. Il reposera près de vous et sa présence sera éternelle. Lors de l’enterrement, vous pouvez organiser une cérémonie pour l’accompagner une dernière fois.

Enterrer son animal suppose des conditions et obligations d’hygiènes. La législation française concernant l’enterrement d’un animal dans son jardin est très stricte. Le Code rural définit les règles à respecter en cas de mise en terre d’un animal domestique ( Article L226-2 ) :

  • Le corps de l’animal doit peser moins de 40 kg.
  • Vous devez être le propriétaire du terrain ou du jardin.
  • Le corps doit être à une distance d’au moins 35 m de toute habitation ou point d’eau.
  • Il doit être enterré à 1,20 m de profondeur.
  • Vous devez le recouvrir de chaux vive avant ensevelissement.
  • Il est strictement interdit d’enterrer son animal dans un lieu public ou de le jeter aux ordures.

Si votre habitation est située dans un lotissement, il est impératif de consulter le cahier des charges. Dans celui-ci, vous saurez si des conditions sur l’enterrement d’un animal dans son jardin sont plus encadrées et strictes.

Au niveau départemental et communale aussi, des spécificités dans la réglementation des enterrements d’animaux à domicile peuvent être singulière à votre lieu de résidence.

Toutes les spécificités relatives à cela sont inscrits dans l’article 98 des règlements sanitaires de chaque département.

Contactez un équarrisseur pour un animal de plus de 40kg

Lorsque l’animal meurt et pèse plus de 40 kg, vous devez avoir recours à un équarrisseur. Il procédera lui-même à l’enlèvement du cadavre dans un délai de 24h. Si le cadavre faisait parti d’un cheptel, le vétérinaire peut demander à ce que des analyses soient faites pour détecter la possible présence de maladies.

Si vous êtes éleveur, sachez qu’un contrat doit être établi avec un équarrisseur ou un service spécialisé dans l’enlèvement et traitement des corps d’animaux.

Si votre animal était un cheval, vous devez envoyer le document d’identification de l’animal au gestionnaire de fichier central des équidés.

Si vous trouvez un animal mort sur la route

Plus particulièrement dans les campagnes, il n’est pas rare de percuter en voiture un sanglier ou un chevreuil sur la route. Vous pouvez aussi trouver un animal mort en ville. Mais que faire ?

Vous devez contacter les autorités les plus proches du lieu où est mort l’animal :

  • La mairie
  • La gendarmerie
  • La police municipale
  • La police Nationale

 

lapin percuté par une voiture

lapin mort sur la route

Ces administrations sont compétentes et sauront faire intervenir le service le plus adéquate pour effectuer l’enlèvement du cadavre de l’animal.

La législation française permet aussi de procéder vous même à l’enlèvement du corps. Dans ce cas vous devez obligatoirement l’amener chez le vétérinaire ouvert et le plus proche possible. Il pourra ensuite savoir si l’animal est identifié et prévenir les propriétaires. Si aucune identification n’est possible, le vétérinaire prendra en charge la dépouille jusqu’à son incinération.

Si c’est le cadavre d’un petit gibier tué par un chasseur, c’est lui même qui en devient propriétaire. Il doit alors obligatoirement avertir la mairie ou l’ONFCS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage).

service de renseignements téléphoniques

Contactez nous

Nous sommes un service de renseignements téléphoniques

Nos conseillers vous fournissent les coordonnées des vétérinaires de garde près de chez vous 7j/7 et 24h/24.

Nos opérateurs s'appuient sur une base de données qui référence les professionnels de la santé animale. Les informations que nous vous transmettons sont régulièrement mises à jour.